Clinique de l'Archette, Olivet (45)

Centre de Vasectomie Orléans
Centre de Vasectomie Orléans

Vidéo sur la vasectomie

Foire aux questions

Cette page regroupe certaines des questions fréquemment posées au sujet de la vasectomie.

Si besoin, n’hésitez pas à nous contacter.

;
Est-ce que la vasectomie est une méthode de contraception sûre et efficace ?

Oui. La vasectomie est une des méthodes de contraception les plus efficaces. A titre d’exemple, il est admis qu’il y a moins de 0,1% d’échecs de vasectomie, alors que les contraceptifs oraux ont un taux d’échec de 6 à 8 % en utilisation pratique (source : Efficacité des méthodes contraceptives — Wikipédia (wikipedia.org)).

Peut-on avoir une vasectomie avant l'âge de 30 ans ?

En France la loi autorise la réalisation d’une vasectomie chez tout homme majeur. Le nombre d’enfants ou l’âge (à partir de 18 ans) ne sont pas des critères légaux. Cependant, si vous avez moins de 30 ans ou que vous n’avez pas d’enfant, compte-tenu du caractère durable de la stérilisation qu’elle entraîne, la vasectomie n’est peut-être pas la solution pour vous. Veuillez lire cette page pour en savoir plus.

Peut-on avoir une vasectomie si l'on n'a pas eu d'enfant ?

En France la Loi autorise la réalisation d’une vasectomie chez tout homme majeur. Le nombre d’enfants ou l’âge (à partir de 18 ans) ne sont pas des critères légaux. Cependant, si vous avez moins de 30 ans ou que vous n’avez pas d’enfant, compte-tenu du caractère durable de la stérilisation qu’elle entraîne, la vasectomie n’est peut-être pas la solution pour vous. Veuillez lire cette page pour en savoir plus.

Qui peut être candidat à une vasectomie et à quel âge est-il recommandé de la faire ?

Selon la loi du 4 juillet 2001, une vasectomie ne peut être pratiquée chez une personne mineure. C’est le seul critère légal concernant l’âge des persnnes pouvant avoir une vasectomie.

En dehors du critère indiqué ci-dessus,  il n’y a pas d’âge recommandé pour la vasectomie.

Une femme peut-elle tomber enceinte après une vasectomie chez son partenaire ?

Durant la période des 3 mois post-opératoires : il persiste des spermatozoïdes dans les éjaculations. Le risque de grossesse est donc présent. L’utilisation d’un autre moyen de contraception durant cette période est nécessaire.

Après le spermogramme des 3 mois post-opératoires : dès lors que le spermogramme montre l’absence de spermatozoïdes ou moins de 100 000 spermatozoïdes immobiles par ml, il est possible d’abandonner la contraception. Le risque de grossesse ultérieur est très faible, évalué à moins de 0,1%.

Est-ce que la vasectomie est définitive et est-il possible de la faire annuler ?

La vasectomie doit être considérée comme définitive. En effet, même s’il est possible d’effectuer une intervention inverse, appelée vasovasostomie, cette intervention ne se pratique que dans peu de centres et est associée à un taux d’échec significatif.

Est-ce que la vasectomie a des effets secondaires et est-elle douloureuse ?

La vasectomie n’a aucune conséquence sur la virilité, la sexualité ou l’état de santé de l’homme, en dehors de la stérilité qui est recherchée. L’intervention peut provoquer des douleurs modérées pendant quelques jours. Rarement, certains hommes peuvent ressentir une gêne au niveau des bourses qui peut persister plusieurs semaines ou mois.

Est-ce que la vasectomie affecte la libido, les érections ou les éjaculations ?

Non. La vasectomie ne modifie pas la libido ni la qualité des érections. Les éjaculations sont également inchangées. La seule différence est que le sperme ne contient plus de spermatozoïdes (cellules reproductrices mâles).

Quels sont les risques et les complications de la vasectomie ?

Les risques et complications de la vasectomie sont peu fréquents et habituellement sans gravité :

  • Ecchymose ou hématome des bourses 
  • Dans de très rares cas, un hématome important peut nécessiter une réintervention chirurgicale ;
  • Retard de cicatrisantion ou infection du site opératoire ;
  • Douleurs des bourses persistant plusieurs semaines (moins de 5% des cas).
  • Echec de l’intervention par reperméabilisation des canaux déférents, à distance de l’intervention.
Doit-on interrompre le sport après une vasectomie ?

Il est fortement conseillé d’interrompre la pratique sportive (y compris vélo, musculation, sports de balle) et les efforts physiques pendant au moins une semaine après une vasectomie. A partir de la deuxième semaine, si tout va bien, vous pouvez reprendre progressivement ces activités. Veillez cependant à limiter les charges, l’intensité et la durée des activités durant les premiers jours.

Est-ce que la vasectomie est remboursée par la sécurité sociale ? Y a-t-il des frais supplémentaires.

La vasectomie est remboursée par l’Assurance Maladie. Lorsque le médecin qui la pratique (et le cas échéant, l’anesthésiste qui participe) est autorisé à pratiquer des suppléments d’honoraires, il peut y en avoir. Ces suppléments sont indiqués par écrit lors de la consultation préalable. Ils peuvent être pris en charge, en partie ou en totalité, par votre assurance complémentaire santé, en fonction des conditions de votre contrat. Transmettez le devis à votre complémentaire santé pour connaître votre reste à charge (partie restante non remboursée).

Que faire si je change d'avis après avoir subi une vasectomie ?

Malgré un délai de réflexion de plusieurs mois et des informations claires sur la stérilité définitive qu’entraîne la vasectomie, il se peut que vous vous trouviez ultérieurement dans un contexte de vie où vous souhaitez avoir à nouveau une paternité biologique. Si vous avez effectué une conservation (congélation) de sperme avant la vasectomie, il faut vous diriger vers le centre qui vous a pris en charge pour cette option. Dans le cas contraire, il faut envisager une intervention de remise en connexion des canaux déférents, appelée vasovasostomie. Nous ne réalisons pas de vasovasostomie. Vous pouvez nous contacter par message afin d’être orienté vers un centre qui en pratique.

Est-ce que la vasectomie protège des maladies sexuellement transmissibles ?

Non. La vasectomie ne protège pas des infections sexuellement transmissibles ou du sida. Ce n’est qu’un moyen de contraception. Il faut donc se protéger avec un préservatif pour éviter un risque de contamination.

Vous n’avez pas trouvé de réponse à vos questions ?